top of page

Réflexion & liberté en temps de covid


Le développement accéléré des sciences met l’intelligence du mental au centre de tout : qui sait rationaliser et prouver a raison et peut évoluer socialement et financièrement.


Mais qu’en est-il de nos corps qui souffrent, de nos cœurs blessés, de nos vues qui baissent, de nos cancers qu’on génère, de ces dysfonctionnements qu’on tente de « penser » par la science, pour se raccrocher, après coup, à la vie ?


Et si on remontait aux sources, qu’on pouvait chacun se (re)connecter à nos sens, écouter spontanément nos corps qui parlent, laisser s’exprimer nos sensations pour affiner nos justes places. En élargissant massivement nos spectres au delà de l’analyse intellectuelle des situations.

Mettre notre mental au service de nos actions, et pas l’inverse.



Se baser sur des chiffres et des projections calculées et rationalisées par la science, pour nous priver de certaines libertés en ce moment, revient pour moi à ne voir qu’une infime partie de la situation et de s’en rendre esclave.

.

Qu’en est-il pour chacun de l’expérience de notre propre santé, de l’écoute de nos corps, de nos rythmes, de nos besoins, de notre rapport à la mort ? Car oui on va tous mourir un jour. Oui. C’est notre condition humaine.


Quoi de plus beau que de vivre à déployer pleinement nos sensations dans chaque instant, en relation avec les expressions des personnes autour de nous, et en harmonie avec ce que Dame nature, libérée de tout mental, a à nous proposer sur Terre ?

Un virus en faisant aujourd’hui parti, comme pour nous ralentir dans cette course à l’intelligence, dénuée de bon sens.




#reflexion#liberte

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page