top of page

Rôles & costumes

Dernière mise à jour : 5 mai 2023

Lors de la merveilleuse retraite yoga que j’ai animé la semaine dernière, on m’a demandé si j’étais « yogi » ainsi tout le temps. J’ai répondu que bien sûr que oui !

Non je rigole.

Bien sûr que non.


J’ai alors réfléchi à ce qui se passait dans ces stages. Je crois que j’y endosse un « rôle » qui me plait beaucoup (sûrement car il me fait d’abord à moi-même un bien fou). Ce rôle de facilitatrice de paroles, et de silence, cette posture de prof de yoga, de méditation et de créatrice de mouvement du corps et de l’âme, me met dans une grande joie !



Mais je suis aussi de plus en plus consciente que ce rôle est éphémère, que je le prends lorsque je vais « au travail ». Et que je le laisse progressivement en chemin de retour chez moi. Une fois à la maison, je mets d’autres costumes.

Le plus souvent, celui de « maman ». J’ai des repas à préparer, des histoires d’école à écouter, des besoins à combler et des habits à ranger. Ma pratique du yoga depuis que j’ai mis au monde des enfants est plus de cultiver ma Présence à la maison que de faire 1h de yoga au lever du lit.

Puis, lorsque mes minis sont occupés, j’endosse un autre « semblant », celui de femme qui a des pensées à trier, des histoires à écrire, des choses à apprendre, des amies à appeler et un compagnon de vie avec qui construire.



Alors qu’il y a quelques années je croyais qu’il était « faux » de prendre un rôle, j’ai repensé aux mots de @philosophyissexy qui résonnent pour moi lorsqu’elle nous invite « à nous raconter ».

En parallèle, mon travail psychanalytique me permet aussi de comprendre que la vie est faite d’histoires. Et que le chemin est d’en avoir conscience, pour choisir celles qui nous plaisent réellement, plutôt que de s’y identifier.


Apprendre, petit à petit, à jouer avec délice chaque rôle de ma vie, dans un juste dosage d’engagement et de distance, me permet d’embrasser de plus douces émotions.


With love 🤲

Elise


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

E G O

bottom of page