top of page

Timidité, créativité & "canal"


J’ai longtemps été très timide. Ça a dû commencer à l’école cette histoire. Quand j’ai voulu plaire aux professeurs en plus de plaire à mes parents. Arrivée au collège, je me suis rapidement mise à rougir pour un oui ou pour un non. Cette peur bien nichée au fond de moi de « me taper la honte ».

Après mes études, la peur de parler en public continuait à me tétaniser. Devoir me présenter, partager un mot, un pourquoi, c’était jusqu’à peu l’assurance de rougir et de bafouiller.


J’avais envie de revenir sur cet épisode car aujourd’hui la timidité n’est plus un trait qui me caractérise. Si elle a mis du temps à se décoller de ma peau, je suis enfin capable de danser à tout moment devant presque n’importe qui, de donner librement mon avis devant des amis ou d’animer des cours et des stages devant différents groupes. Hourra !


Un court moment marquant sur mon chemin se passa lorsque j’assistais à une conférence de Matthieu Ricard en 2016. Il répondait à la question de la médiatrice : « comment faites-vous pour prendre la parole si librement, pour vous exprimer de façon inspirée ? ». Il a alors répondu qu’il se sentait « canal ». Il nous disait n’être qu’un intermédiaire au service d’enseignements universels.

Cet épisode m’est toujours resté en mémoire. Et je me suis sentie le mettre en pratique presque 2 ans après, le jour où j’ai présenté le livre que j’avais créé autour des écrits de ma maman. Devant une 50ene de proches et d’inconnus, je me suis sentie traversée. J’avais préparé mon texte mais ensuite j’ai pu prendre de la distance avec mes mots, et avec ma personne. Mon discours prenait sa source dans quelque chose de plus vaste.


Hier j’ai repris la lecture de « libérez votre créativité » de Julia Cameron et ça m’a remémoré ces différents épisodes. Je me suis longtemps rangée dans la catégorie des « non créatives ». Pourtant aujourd’hui, grâce à différentes rencontres et lectures sur mon chemin, je ressens qu’on est par essence, tous, des êtres créatifs. Pour cultiver notre créativité, Julia Cameron nous invite aussi à nous sentir « canal ». À nous laisser traversé par l’énergie créatrice.


With creative love,

Élise


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page